Travaux publics

dcwtlemcen

actualite 1 * Actualite 2 * Actualite 3 * actualite 4 *
landscape-4593909_1920
bridge-4605202_1920
import_export3
cropped-pexels-photo-1519088.jpeg
previous arrow
next arrow
Messages de sensibilisation
  • Alimentation : Evitez impérativement d’acquérir des denrées alimentaires périssables vendues sur la voie publique et exposées en plein air.

  • Alimentation : Faites attention à la rupture de la chaîne de froid en achetant des denrées alimentaires réfrigérées ou congelées.

  • Alimentation : Désinfectez les comptoirs, les planches à découper et les ustensiles avec une solution diluée d’eau de javel et d’eau.

  • Alimentation : N’achetez pas les denrées alimentaires anonymes ou qui ne contiennent pas un étiquetage.

  • sensibilisation5

Pour nous contactez
  • contact1

  • contact2

  • contact3

Annonces
  • Annonce1

  • Annonce2

  • Annonce3

  • Annonce4

  • Annonce5

Travaux publics

1. Port de Ghazaouet

 port de ghazaouet


Situé à l’ouest de la côte algérienne, le Port de Ghazaouet a une tradition millénaire. Son histoire remonte en effet aux romains qui, étant frappés par la beauté des deux grands rochers émergeant au sein des flots, à l’ouest de la rade, l’avaient baptisé « Ad Fratres » (les deux frères).


Pendant la colonisation française, une petite agglomération rudimentaire s’y créa rapidement avec pour première mission le ravitaillement par mer des troupes françaises qui opéraient sur la région marocaine d’Oujda. Ce point de la côte fût définitivement occupé en 1844 par le Maréchal BUGEAUD.
Le premier ouvrage maritime exécuté alors, consistait en un embarcadère en bois établi (en 1846) à l’est de la plage par le génie militaire. Ce dernier fut totalement détruit douze ans plus tard par une terrible tempête.
Le 24 décembre 1847, une ordonnance royale officialise Nemours comme nom de l’actuelle Ghazaouet. Quelques années plus tard, de 1861 à 1902, le service des ponts et chaussées construit successivement :

  • Le perré de la douane,
  • Un perré de défense devant la ville et d’une longueur de 175 mètres,
  • Une digue littorale en enrochements de 270 mètres,
  • Une jetée de 40 mètres enracinée au pied de la falaise est
  • Un mur de quai de 68 mètres au pied de la falaise ouest

2. Aeroport Zenata

 untitled78

 L’aéroport de Tlemcen est un aéroport civil international desservant la ville de Tlemcen et sa région (wilayas de Tlemcen, d’Aïn-Témouchent, de Sidi-Bel-Abbès et de Naâma).

L’aéroport est situé à environ 25 km au nord-ouest de Tlemcen, L’aérogare a été refait à neuf selon des normes internationales. Il est doté d’une salle d’accueil, de deux salles d’embarquement, d’une zone de douane, d’une zone fret, d’une cafeteria, d’un restaurant et de magasins. Cette infrastructure, qui a vu également la réalisation d’un salon d’honneur, avec une suite présidentielle, est caractérisée par son architecture arabo-islamique.

3. Chemins de fer

Les chemins de fer sont aussi indispensables que les autoroutes et les avions. Non seulement, ils peuvent marquer l’avènement du transport et du commerce modernes, mais ils arrivent aussi à être au cœur de la croissance d’une nation.

Le chemin de fer à Tlemcen existe bien avant la deuxième guerre mondiale de 1939. Cette infrastructure a été installée en Algérie, non point pour un développement du pays,mais dans le but essentiel de transposter les matières premières .Des richesses extraites du sol et sous sol algérien devaient arriver aux ports d’Oran pour l’exportation vers la métropole (la France).Les richesses algériennes étaient utilisées pour soutenir l’effort de guerre contre l’Allemagne. Rien n’était épargné.

La SNCF jouait à la fois un rôle de transporteur ,de poste et de banque qui garantissait les transactions commerciales et les déplacements inutiles. Un gain de temps appréciable. Même les déménagements des citoyens se faisaient par train. Il faut noter la grande confiance que générait cette responsabilité accomplie avec fidélité. Le train jouait pleinement son rôle économique par des services inestimables. On envoyait un colis ou des tonnes à un destinataire qui, une fois avisé par un facteur, venait récupérer son bien. 

L’axe Tlemcen –Sidi Bellabés –Témouchent –Oran avec des correspondances sur le Centre du Pays est aussi important que l’autoroute. Il faut dés à présent pousser le citoyen vers la préférence du train à la voiture pour des raisons de sécurité routière, d’économie, de gestion du temps et d’espace. L’état fera des économies substantiels de carburants divers, de dépenses inhérentes aux accidents de la route ,de pièces détachées et de pollution.

4. Auto route

imagesCAIPBY7G

 

اليوم العالمي لحماية المستهلك

التموين الرقمي العادل

15 مارس 2022

القافلة التحسيسية

ولاية تلمسان

15 مارس 2022

سوق رمضان

قصر المعارض

خلال شهر رمضان